L’art et moi

calikpeint

J’ai beau faire des efforts et côtoyer une personne qui en est férue, je suis, en ce qui me concerne, assez handicapé face à l’Art. Alors oui, je vous arrête tout de suite, je sais, niveau musique, ça va, je m’y connais un peu et j’apprécie beaucoup, beaucoup. Mais niveau art « plastique » il me manque quelque chose… Comment expliquer ça ? Ah si : vous voyez les jeux vidéo où l’on crée son personnage en début de partie et qu’il faut lui mettre des caractéristiques dans différents domaines (vitesse, résistance, force, magie) et bah moi, j’ai l’impression qu’on m’a mis très peu de points d’expérience dans la catégorie « Art ».

J’ai beau essayé de m’y intéresser, on a beau m’en parler de façon extrêmement attrayante et pédagogique, non, ça ne rentre pas. Face à un tableau, face à une sculpture, face à une photographie, je reste aussi froid qu’une langoustine au Pôle Nord. La musique m’envoûte, l’art visuel m’ennuie. Oui, bien sûr, il y a des exceptions. Je me souviens être resté scotché sur une photographie ancienne d’un Indien d’Amérique face à un immense paysage. J’avais immédiatement ressenti un truc, comme si l’émotion avait réussi à traverser le cadre. D’autres fois encore, au bout de plusieurs semaines d’expositions dans la bibliothèque dans laquelle je travaille, et à grand renfort de visites commentées, je commence à être légèrement touché par l’art. Je suis également très heureux lorsqu’un artiste m’offre une toile, moi qui ait eu la chance de travailler à leurs côtés. Je m’approprie alors un peu plus l’œuvre et elle arrive enfin à me toucher, ou du moins, à m’effleurer. Mention spéciale donc pour Messieurs Abdallah Akar et Paul Kilemnik, dont l’univers à réussi à me faire « comprendre » quelque chose.

Dès lors qu’on m’explique un peu, que j’arrive à me concentrer, il me semble arriver à apprécier tout ça… Mais il n’empêche, sans effort de ma part, je ne m’y intéresse pas du tout, du tout, du tout…

Allez, terminons par une anecdote, je sais que vous êtes des millions à m’en demander chaque jour. Remontons le temps, s’il vous please : je suis  au CP (oui, ça date) et la maîtresse se dirige d’un coup vers le tableau. Sans rien dire, elle dessine deux carrés, à la craie blanche. Puis, elle prend une craie verte et commence à remplir de couleur le premier carré en allant dans plein de sens différent. Elle remplie ensuite le second carré en faisant plusieurs traits droits dans un seul et même sens, en diagonal. Elle s’arrête alors et demande à la classe quel est le carré le plus joli. Je me souviens que deux ou trois filles avaient levé la main avec empressement, sachant de quoi on allait parler. « OUI MADAME, C’EST LE SECOND CARRE LE PLUS JOLI, C’EST COMME CA QU’ON DOIT DESSINER ».

Le-test-CaliKenLe fameux test du carré que j’ai du subir, si jeune. J’ai préféré celui de gauche.

Seul, dans mon coin, j’avais préféré le carré tout brouillon.

Je

suis

différent.


3 Comments

  1. Monsieur Luge septembre 12, 2013 11:01   Répondre

    Pourquoi devrais-tu être sensible à l’art ? Parce que d’autres le sont ? Soyons sérieux deux minutes :)

    Si tu ressens ce malaise c’est que plusieurs personnes ont du te faire des remarques. Tu es bon dans d’autres domaines (la musique entre autres) alors que certains sont des bites pour ce qui est de suivre correctement un rythme. Est-ce grave pour eux ? Non, tant qu’il n’y a pas quelqu’un pour leur mettre le nez dans leur défaut.

    On a tous des domaines qui ne nous touchent pas ou qui ne nous intéressent pas. Ça me semble être normal. Se forcer pour essayer de comprendre un domaine qui nous est étranger et qui restera étranger est peine perdue.

    Et puis ceux qui choisissent le carré rempli de lignes droites sont des putains de psychorigides. J’en sais quelque chose ^^

  2. CaliKen septembre 12, 2013 11:21   Répondre

    <3

  3. Dylan55102 septembre 16, 2013 1:43   Répondre

    Si tu a besoin de te forcer pour apprécier une oeuvre alors c’est peut être que l’art n’est simplement pas fait pour toi. Après tout tu est douer pour plein de chose et tous le monde ne peut pas excéder en tous. Et puis bon je trouve que l’art c’est quand même très subjectif. Pour moi les magnifique paysage de final fantasy 13 sont bien plus artistique que la Joconde par exemple, tout dépend du point de vue de la personne.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *