Jamiroquai – Automaton

Jamiroquai_-_Automaton_album_cover_art

Un de mes groupes préférés revient. Alors, autant te dire que j’ai attendu ce nouvel album de pied ferme !

Hype électro

Tout a commencé par un clip, il y a quelques mois, mettant en avant un tout nouveau morceau : Automaton. On y retrouve Jason Kay en étrange humanoïde doté d’un nouveau couvre chef robotique. Rajoutons que le tout se déroule dans une univers apparemment post-apocalyptique, servi par une musique résolument électro, mais qui se permet quelques retours au funk sur certains passages, notamment un pont qui me fait kiffer (à 3 minutes 18 dans la vidéo).

Retour aux sources

Oui, Automaton flirte parfois avec l’électro. Mais, paradoxalement, on y retrouve l’ambiance des meilleurs albums plus « classiques » de Jamiroquai. Une ambiance que j’avais fortement perdu avec Rock Dust Light Star, l’avant dernier opus du groupe, bien trop Pop Friendly à mon goût.

Et puis, avouons-le ce n’est pas la première fois que le groupe anglais se la joue un peu électro. On se souvient par exemple de Feel So Good, sur l’album A Funk Odyssey. Mais on retrouve aussi une grande majorité de titre plus habituels.

jamiroquai_wallpaper

Verdict

Un peu sceptique au départ, j’ai rapidement adopté Automaton, qui mérite d’être entendu plusieurs fois pour révéler toute sa substantifique moelle. C’est d’ailleurs en ça que j’ai retrouvé l’essence même des anciens albums de Jamiroquai, pour lesquels plusieurs écoutes étaient nécessaires. Ajoutons également que la voix de Jason Kay, vraiment éraillée dans Rock Dust Light Star, a l’air d’avoir bien récupéré, et ça, ça fait plaisir !

Bref, un album qui, sans être le meilleur, reste, pour moi, un très bon crû, à déguster sans modération. Je vous abandonne d’ailleurs avec un de mes morceaux préférés : Cloud 9, un titre qui sent bon le Jamiroquai à l’ancienne !

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *