Secret of Mana (PS4)

seiken_densetsu.0

Il m’est difficile de commencer cet article. Je me sens comme un alpiniste face à un sommet infini à escalader. Par où commencer ? Comment conclure ? De quelle manière aborder le sujet ?

Secret of Mana… Action RPG sorti en 1994 en France, sur Super Nintendo. Finalement, un jeu parmi tant d’autres. Mais pour moi, ma première expérience narrative dans un jeu vidéo. Tout simplement. Jusqu’alors, je jouais à Tetris, Mario et autres jeux d’action pure. Secret of Mana a été une grosse gifle dans ma petite tête de gamer en herbe. Soudain, je me rendais compte que le jeu vidéal pouvait raconter une histoire, te faire vivre des émotions, te surprendre, te bousculer, te faire peur, te faire rire, te faire pleurer…

som-riding-flammie

Secret of Mana est MON jeu. S’il ne devait y avoir qu’un jeu (ce qui serait un concept idiot) ce serait lui. Parce qu’outre le fait que c’est un foutu bon jeu, il est arrivé à un moment charnière de ma vie de joueur, et même de ma vie tout court.

Et voilà qu’il ressort, en 3D, sur PS4 et PSVita. OK. Et du coup…

C’est dégueulasse

Secret of Mana qui ressort entièrement remis en 3D sur PS4, ça aurait du me rendre fou. Cependant, les premières images ont rapidement laissé planer un doute quant à l’habilité avec lequel le jeu avait été remanié. Les premières vidéos du jeu m’ont convaincu que je ne devais surtout pas le prendre : graphismes d’un autre âge habillés par une 3D immonde, couleurs criardes, musiques affreuses : mon jeu, mon bébé, ma madeleine de Proust avait été saccagé.

secret-of-mana-3D-Test-3

A gauche, le jeu original, à droite, la bouse de 2018…

Mais finalement, n’ayant aucune race, quelque chèques cadeaux plus tard (merci Noël) et me voici avec le jeu pour 8 euros (au lieu de 40 euros, neuf), ne serait-ce que pour savoir. Pour accompagner, même jusqu’en enfer, ce jeu qui représente tant pour moi.

SoM_Title_Announcement_Screenshot_02_1503600854

L’introduction du jeu fait littéralement cracher toutes ses tripes à la PS4.

Ouais bon, bah non hein. C’est vraiment naze. Les graphismes sont laids, les personnages n’ont pas d’expressions faciales (hormis les héros qui en ont trois, grand max), les décors sont vides et avec des couleurs vomitives, les musiques sont des réorchestrations – sur un synthé bon marché – des hits de l’époque, les voix sont mauvaises, même en japonais, le système de combat n’a pas changé d’un pouce et le gros décalage entre les coups donnés et les blessures effectives des ennemis parait, à notre époque, complètement obsolète, le menu n’est pas ergonomique, bref, c’est une catastrophe.

7355

Des effets pyrotechniques à couper le souffle.

L’intro du jeu, complètement réorchestrée, résume à elle seule tout le problème. En effet, la fameuse envolée de flamands roses, moment épique de l’intro du jeu original, arrive bien trop tôt, tandis que la musique ne s’est pas encore, quant à elle, vraiment envolée. Bref, tout l’effet héroïque est raté. Belle métaphore de la réalisation du jeu : les développeurs n’ont rien compris à l’essence même de Secret of Mana et balancent la sauce n’importe comment.

secret_of_mana_remake_3d_sword

L’épée Mana n’a jamais été aussi belle…

Autre exemple débilos avec des petits ajouts inutiles, comme ces cuts-scenes de discussion entre les personnages lors d’un passage à l’auberge. Elles sont assez nazes et, pire du pire, sont en décalages total avec l’aventure. Par exemple, si on a pas été à l’auberge depuis un petit moment, la discussion qui se lancera sera totalement décalée. On se retrouve ainsi avec des héros qui sont déjà au milieu de l’aventure et qui récitent encore bêtement les dialogues du début, en total anachronisme avec ce qu’ils viennent de vivre. Un bel autre exemple de l’idiotie totale de cette adaptation merdique.

Du coup…

C’est donc en toute logique que je ne fais QUE jouer à Secret of Mana sur PS4 ces derniers temps. Et ouais mon gars : il ne me tarde que de rentrer chez moi pour y jouer de nouveau… parce que t’as beau recouvrir de merde la Joconde, ça reste toujours la Joconde. Tu as beau essayer de défigurer quelque chose de magnifique, sa beauté intérieure est toujours là. Secret of Mana reste le meilleur jeu du monde, et ce graphisme, auquel on se fait au bout d’un certain temps, n’est finalement qu’une surcouche 3D d’un jeu auquel on n’a pas changé grand chose. Les musiques sont assez moches, mais on peut toujours switcher sur les anciennes, et certaines sortent du lot. Quelques nouveautés agréables, comme une course plus permissive, une vision des statistiques des persos, des armes et des magies plus sympas, un bestiaire et une encyclopédie (ultra simples) sont les bienvenus, et puis… l’histoire, l’intérêt de la progression des personnages, des armes et des magies, les thèmes qui reviennent, le système de combat… toutes ces choses font que Secret of Mana reste un jeu absolument génial. Car même si cette adaptation est nulle, elle ne masque pas un fait indéniable : le jeu, lui, est superbe.

Je vous laisse avec quelques artworks du jeu, ils sont magnifiques.

som-mana-powered-world som-mana-sword-and-fortress-ruins som-mana-sword som-water-palace som-story-artwork SecretofMana_PS4_Visuel_005 SecretofMana_PS4_Visuel_006 som-emperor-and-generals SecretofMana_PS4_Visuel_007 SecretofMana_PS4_Visuel_004

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *