Chapitre 13

-Tu déchires tellement Tom ! S’enthousiasme Théo.
-Vraiment bien joué !
-Bravo mec.

Je réponds poliment mais je m’éloigne vite d’eux afin de serrer la main de mon adversaire. Ondine a une poigne de fer. Elle me tend ensuite son badge, le badge Cascade. Nous discutons pendant qu’elle me raccompagne vers la sortie. Mes amis sont loin devant.

-Tu m’as eu Thomas.
-Oh, ne me mens pas trop ! Tu as baissé le rythme pour que je gagne dans le dernier round.
Elle s’arrête, me regarde avec un soupçon d’énervement mêlé à ce que je pense être… un peu de tendresse.

-Bien sûr que j’ai baissé le rythme ! Mon but est de tester les dresseurs, pas de les détruire ! Encore heureux que tu t’en sois rendu compte !

Elle prend sa respiration et continue, plus posément.

-Tu m’as eu, sur un autre plan.

Mon cœur fait un petit bond dans ma poitrine. Je lève un sourcil et prend une pose que j’espère pleine de charme.

-Hmmm, je vois.
-Tu as réussi à me faire combattre comme s’il s’agissait d’une véritable compétition !

Ah ! Elle ne parlait pas du tout de sentiments. Je secoue la tête rapidement pour reprendre mes esprits et la laisse continuer.

-Mon instinct de dresseuse s’est réveillé très rapidement durant le combat. Pendant de longs moments, je n’ai pensé qu’à te battre.
-Oui, mais tu m’aurais battu !
-A pleine puissance, peut-être. Il te reste beaucoup à apprendre, mais pour déstabiliser un Gym-Leader à ce point, il en faut dans le pantalon.
-…
-C’est une expression.
-Je sais.

Un silence, puis je reprends.

-Merci pour ces précisions. Les Pokémons, c’est ma passion tu sais, et si je suis ici, c’est pour devenir encore plus fort ! J’espère bien que les prochains champions que j’affronterai perdront en s’y mettant à 100 % !
-Alors bonne chance Thomas. Quelle sera ta prochaine destination ?

Nous nous rapprochons de mes amis et ceux-ci entendent cette question.

-Théo et les autres comptes aller vers Jadielle. Je pense les abandonner avant. Peut-être que je vais aller vers Céladopole.
-On va se séparer alors, fait tristement Théo. On pensera à toi en affrontant le champion de Jadielle.
-Vous avez de l’espoir, ricana Ondine, il ne laisse que peu de personnes repartir avec son badge. Mais c’est bien d’être motivé !

Elle nous salue une dernière fois devant son arène puis rentre à l’intérieur. En marchant, mes amis me félicitent encore une fois et commentent le match avec énergie. Je les écoute, vidé par le match que je viens de livrer. Il est à peine 10 heures et mon estomac crie famine. Nous allons donc manger un petit brunch dans la jolie ville d’Azuria avant de repartir tous ensemble. Arrivés à la sortie de la ville, je m’arrête, soucieux.

-Bon alors Tom, tu continues avec nous vers Argenta, au moins ? Demande Théo
-J’hésite… Une fois là-bas, si je ne veux pas aller tout de suite vers Jadielle, il faudra que je retourne sur mes pas.
-C’est sûr que si tu vas maintenant vers Safrania, tu pourras faire les principales villes dans le sens des aiguilles d’une montre, et terminer par Jadielle et Argenta, explique Grégoire.
-C’est triste ! Fait Julien. Personnellement, j’aurais bien aimé que tu nous accompagnes encore un peu !

Il a l’air sincère et j’ai soudain un petit pincement au cœur. Je ne suis pas spécialement pressé de quitter Théo et mes nouveaux amis, mais j’aimerais tout de même avoir mon propre rythme. Je réfléchis assez rapidement…

-Allons vers Argenta les gars ! Je vais défoncer ce Pierre Brock !

Nous partons tous d’un pas assez rapide vers Argenta. La route n’est pas trop longue, mais assez vallonnée et rocailleuse. Nous devrions arriver en fin d’après-midi.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *