Anaïs – Divergente

En voilà une personne qui a du talent. Anaïs, on la connait surtout pour son tube « Mon coeur, mon amour », ce morceau qui lui permit notamment d’être nominé aux Victoires de la Musique 2006.

Folie douce

Dans son premier album, The Cheap Show, Anaïs pose les bases : textes bien écrits, souvent très drôles, superbe technique vocale et très bon jeu de guitare. La grosse originalité est le fait que l’artiste use et abuse du looper, ce petit instrument qui lui permet d’enregistrer des boucles de sa guitare ou de sa voix, donnant beaucoup de corps à son concert, notamment en ajoutant plusieurs voix à ses chansons.

Divergente

Divergente : 4ème album studio, et quel album ! Qui diverge ?  S’il y a en a une qui di-verge, c’est bien Anaïs. Parce que la chanteuse n’a pas peur de parler crûment d’amour, comme ce fut le cas avec de nombreuses chansons, et notamment avec son album The Love Album. Divergente, également, en tant qu’artiste, parce qu’elle brouille les pistes, part dans tous les sens et fait ça d’excellente manière. Pop, folk, chanson, rock, rap, créations quasi expérimentales : Anaïs varie les plaisirs et oscille entre français et anglais, donnant une touche particulière à l’album.

C’est un grand oui les amis. Écoutez Divergente, c’est un ordre.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *