Chapitre 11

-Rappel de Pokémon en cours d’action, pénalité !

Je n’en crois pas mes yeux et me penche contre la barrière de la plate-forme de dressage.

-Attendez, vous plaisantez ? Le Stari n’attaquait pas lorsque j’ai rappelé Reptincel !
-Il aurait été mouillé par la vague, donc affaibli, si vous ne l’aviez pas fait. Je considère cette petite vague comme une attaque indirecte.
-Mais n’importe quoi ! Il aurait reculé d’un centimètre !
-C’est un Pokémon Feu Monsieur ! Le moindre contact avec l’eau, notamment sur sa queue, aurait pu le blesser.
-MAIS IL N’AURAIT PAS ETE TOUCHE !
-IL N’Y A PAS MATIERE A DISCUTER ! REPTINCEL EST ELIMINE !

Et voilà que cet abruti lève son drapeau pour signaler la défaite de mon Pokémon. Je saute de la plate-forme sans passer par la case échelle et commence à discuter vigoureusement avec lui. Théo s’interpose… à temps, je dois l’admettre et me regarde droit dans les yeux, en essayant de parler assez doucement pour que l’arbitre ne m’entende pas.

-Qu’est-ce que tu fabriques Tom ? Il va te disqualifier si tu continues !
-Mais c’est quoi cet arbitre ! Jamais en France on…
-Ce n’est pas un Français qui va m’apprendre mon métier, jeune homme !
-Remonte sur ta plate-forme Thomas !
-Je…
-Tu veux ton badge ou pas ? S’énerve Théo.

Je ferme les yeux, respire un grand coup et remonte, dépité, sans quitter l’arbitre des yeux. Celui-ci me renvoie un regard aussi noir que le mien. Je sors ma seconde Pokéball et articule très méticuleusement.

-Pas de réclamation concernant la pénalité…
-Reptincel éliminé, répond l’arbitre en articulant encore plus que moi. Il reste trois Pokémons à Mademoiselle Misty contre deux pour Monsieur Brotin.
-Bratin…
-Le match peut reprendre… Mai…te… nant…
-…
-…

C’est finalement le regard d’Ondine qui me permet de me focaliser de nouveau sur le match. Ses grands yeux bleus m’observent avec une patience toute relative et me donnent envie de me replonger dans le match. Plonger, c’est le cas de le dire dans une telle arène. Il est temps d’appeler…

-Tygnon !

Le Pokémon boxeur arrive et se met tout de suite à sautiller sur place, plein d’énergie. Mon adversaire n’a pas l’air convaincu.

-Tu n’as donc aucun Pokémon Eau pour profiter de l’avantage de mon arène ? Ou de Pokémon Plante ou électrique ? Ton équipe manque cruellement de diversité !
-Je me suis juste mis un handicap avec Reptincel, et je vais te montrer ce que je vaux vraiment… Tygnon, Poing Glace pleine puissance.

Mon Pokémon se retourne, je lui fais un clin d’oeil : j’ose espérer qu’il a compris la manœuvre. A la surprise de tous, il prend son élan et effectue un grand saut en direction du Stari, près à tomber dans la piscine. L’étoile de mer évite facilement le coup, bien trop lent, et voilà que Tygnon tombe… mais se réceptionne parfaitement. Ma technique a fonctionné : le Poing Glace n’était pas pour toucher le Stari, mais pour créer une petite plateforme de glace flottant à la surface de l’eau. Mon Tygnon est vif est précis, et à peine a-t-il posé ses pieds sur la glace qu’il répond immédiatement à mon deuxième ordre.

-Stratopercut !

Le Stari a évité le premier coup, facilement, mais, il s’est également placé juste au dessus du point de chute du Tygnon, près à l’attaquer dès que celui-ci sortira de l’eau. Surpris par la création du petit morceau de glace, il n’a pas pensé à s’éloigner de mon Pokémon et flotte toujours dans les airs, quelques mètres au-dessus de lui. Le poing qu’il reçoit, en plein dans le joyaux qui sert de ventre à son corps étoilé, l’envoie valser à une dizaine de mètres. Ondine, en dresseuse expérimentée, réagit immédiatement et ordonne à son Pokémon de se ressaisir. Celui-ci se secoue rapidement et stoppe sa chute en se stabilisant dans les airs.

-Il a l’air de cogner dur ! Un deuxième coup comme ça et on est cuits ! Fait-elle. Plonge dans l’eau et soigne-toi !
-Ne la laisse pas faire ! Poing Glace à distance !

Malheureusement, si Tygnon est fort pour effectuer cette attaque au corps à corps, envoyer des orbes glacées à distance lui demande encore trop d’effort. L’attaque n’est ni précise, ni rapide, ni puissante, et le Stari l’évite aisément, plongeant dans l’eau afin de s’y soigner rapidement.

-Mince, dit Grégoire, il va devoir recommencer tout à zéro.
-Ce Stari peut se soigner, et avec l’eau, sa technique de guérison est super rapide…

Je regarde mes amis du coin de l’oeil et ne peut m’empêcher de ricaner. Tygnon a parfaitement compris ma ruse, et sourit lui aussi. A peine ai-je besoin d’ordonner une nouvelle attaque qu’il la lance déjà.

-Poing Eclair, Puissance Max !
-NON ! Hurle Ondine qui vient de comprendre sa terrible erreur.

Manquer de puissance et de précision à distance, j’en ai déjà parlé plus haut : voilà le désavantage des techniques de mon Tygnon. Je savais pertinemment qu’une attaque Poing Glace à distance ne toucherait pas son Stari. Mais cela confortait le fait que je ne veuille pas qu’il plonge dans l’eau et s’y soigne et cachait ma véritable intention : l’électrocuté dans le meilleur conducteur d’électricité qui soit : l’eau. Qui plus est, en utilisant une technique Soin, le Stari est beaucoup plus fragilisé. Le poing de mon Tygnon touche la surface de la piscine, et des centaines de petits éclairs s’y propagent alors. La petite plateforme de glace sur laquelle il se trouve commence à s’effriter, face à la puissance de l’énergie qui se déploie dans la piscine, mais elle permet un bon isolant, évitant à mon Pokémon d’être lui aussi électrisé. Quant au Stari, personne ne le verra ressortir : Ondine le rappelle dans sa Pokéball immédiatement et la lance à son staff médical. Voilà un Pokémon qui va avoir besoin de repos.

-Stari est éliminé, fait l’arbitre.

Il ne me regarde plus et reste concentré sur le match. Apparemment, mon style de combat a du lui faire éprouver un peu de respect pour ma personne !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *