[Écrits] Mon plus grand projet perso : TeM

Fini le temps où je n’assumais pas certaine de mes créations. Parfois je me disais « oh, c’est trop bébé, je ne peux pas montrer ça aux gens », ou bien « je l’ai écris pour moi et pour des amis, je n’ai pas cherché à en faire quelque chose de très culturel, je n’en suis pas très fier ». Et puis, j’ai réfléchis. Ne pas oser montrer ce qu’on fait, ce qui nous a pris du temps, ça, c’est vraiment ridicule ! Certaines choses que j’ai faites, que j’ai écrites, m’ont accaparé pendant plus de dix ans, et je devrais m’auto-censurer parce que je ne m’assume pas ? Ça, c’est vraiment débile. Je vous laisse donc découvrir une œuvre qui ne révolutionne rien, mais que je chérie plus que tout. Libre à vous de la lire ou pas. Et de découvrir la suite du billet…

Nous sommes en 2000/2001. J’ai 16-17 ans, en Terminale, et je prépare le bac. A côté de ça, je suis déjà fan de jeux vidéo depuis belle lurette et j’aime beaucoup les différentes versions de Pokemon (à l’époque, nous étions en pleine version Or et Argent). J’achète mon premier ordinateur et, pratiquement aussitôt, je commence à écrire une histoire dans l’univers Pokemon. Je t’arrête tout de suite : je sais que même si le jeu est d’une incroyable profondeur, beaucoup plus adulte dans son approche que le dessin animé que tout le monde connaît, l’univers dans lequel il se déroule est très enfantin. Quelques méchants, des gentils, et puis plein de Pokémons partout.

Je décide d’écrire une fiction à l’inverse de tout ça. Non pas un roman noir, au contraire, mais je décide d’incorporer les petits Pokémons dans notre vie quotidienne. Je raconte alors l’histoire de deux adolescents amoureux à qui il va arriver moults aventures : Thomas Bratin et Marie Salvino.

Je m’éloigne du coup des habitudes principales des mangas ou de l’animé tiré de la licence Pokémon. Ce n’est qu’un écrit, on imagine un visuel de type manga, mais nous sommes bien dans notre monde à nous, avec nos pays, nos politiques, notre histoire mondiale… je rajoute juste les Pokémons et le dressage Pokémon, qui devient une sorte de passe-temps, un peu comme le football.

Bref, de 2001 jusqu’à maintenant, 2012, j’écris douze tomes sur les aventures de Tom et Marie. En plus de dix ans, mon style a le temps de changer, mes personnages évoluent et l’univers se solidifie aussi. Du coup, alors que je termine les derniers tomes, je commence à réécrire les premiers, pour les réadapter et les améliorer.

Aujourd’hui, alors que j’écris progressivement un treizième tome, il m’est venu l’envie de tout recommencer à zéro. De reprendre l’histoire de Tom et Marie, non pas au Tome 1, mais d’écrire ce que je n’avais jamais fait jusqu’alors : leur rencontre.

Je vous propose donc, à partir d’aujourd’hui, de découvrir, sur CaliKen.fr, de façon épisodique, la genèse de ma série. Pas la peine d’être un amateur de Pokemon ou un grand connaisseur : je prends, dans ce Tome 0, le temps de tout expliquer, de présenter progressivement les personnages et ce, nouveauté, en focalisation interne, puisque ce sont eux qui écrivent leur histoire. (Au contraire des autres tomes où le narrateur est extérieur).

Découvrez donc, progressivement, ce petit roman qui se développera petit à petit. Vous pouvez le lire dans la rubrique prévu à cet effet !

Commencez donc la lecture !


2 Comments

  1. Archonium avril 6, 2012 12:32   Répondre

    Ça donne envie de se pencher dessus ! Je savais que tu écrivais mais pas que tu en avais fait autant.
    Je me lancerai dans la lecture ce week-end avec plaisir :).

  2. Dylan55102 avril 7, 2012 8:13   Répondre

    Moi qui est lue les 12 tome (et le 13ieme qui est en cour de lecture) je peut dire s’en me tromper que ton histoire fait partie des meilleur qui mes été donner de lire et que je vais pleinement savourer ce tome 0.

    En tous qu’à bon courage pour la suite

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *