Écrire, depuis toujours.

Il y a ce cahier, retrouvé par hasard. Est-il vieux ? Je le pense oui. Le prix est en franc, ça nous ramène déjà quelques années en arrière, mais j’irai même jusqu’à dire que ce petit cahier à spiral, dont les pages ont déjà bruni, doit bien dater d’avant 1995, quand on voit l’écriture très enfantine qui le parcourt.

Peut-être mon premier écrit. Ma première envie de poser quelque chose sur le papier. Il y avait eu, quelques années plus tard, une tentative d’écrire un roman sur un jeune brésilien qui découvrait la neige (oui, j’étais fou). Mais là, c’est encore antérieur.  Le sujet ? Il est fou. J’aurais pu écrire une histoire, une aventure dans l’espace avec des poney bioniques. Non, j’ai voulu écrire un essai sur les animaux. Si mes souvenirs sont bons, il s’agissait de faire comprendre que les animaux étaient doués de raison. Le bouquin s’intitulait sobrement Les animaux, de Florian Delteil. Quelques lignes, seulement, j’ai du exploser ensuite… Histoire que je ne peux m’empêcher de partager, histoire qu’on se moque doucement (doucement j’ai dit bâtard !) J’ai gardé les fautes d’orthographe, bien sûr !

Prologue

Premièrement je voudrai vous dire que les animaux ne sont pas dénué d’intelligence. Certains Ils ont sûrement (en tout cas je le pense) une autre mantalité : certains trouve que ce cela est très bien d’être mangé par un autre animal

Une demi page. Pourquoi ? Comment ? Mais ou et donc or ni car ? Personne ne le saura jamais. Et c’est peut-être mieux.

 

 


1 comment

  1. remouk juillet 18, 2011 11:11   Répondre

    J’avais un prof au collège, il s’appelait (et s’appelle encore, très certainement) Monsieur Cornicard.

    Donc on pouvait écrire « Mais où est donc Cornicard ? ».

    Et voilà.

Leave a reply to remouk Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *