Nintendo Post E3 2019 : Les prochains jeux Nintendo !

J’ai eu l’insigne honneur de tester quelques jeux sur Nintendo Switch qui sortiront dans un futur plus ou moins proche. Du coup, je vais pouvoir vous en parler, avec du bon, du pas mal et du moins bon. 

Luigi Mansion 3

Jamais vraiment hypé par la licence, je dois quand même lui reconnaître de belles qualités. Le 2 apportait son lot de nouveautés et un mode multijoueur bien foutu sur 3DS. Ce nouvel opus est prometteur également. Plutôt joli, avec des nouveautés bien pensées comme Gluigi, un simili Luigi en slim verte, capable de se déplacer dans divers endroits inaccessibles et un mode coopération et jusqu’à 8 en multijoueur ! Pas mal d’énigmes, un peu d’action : un jeu qui va régaler les habitués de la série.

Pokémon Épée et Bouclier

« Bonjour, je voudrais une dose de déception, pointée d’agacement. Merci, c’est parfait. » L’arène testable de Pokémon Épée et Bouclier était celle du Champion spécialisé dans les Pokémon de type Eau. De quoi prendre une bonne douche froide. Alors certes, le jeu n’est pas encore sorti et peut s’améliorer, on excusera donc les grands temps de vides absolus entre deux actions, où les deux pokémons se regardent dans les yeux sans intervenir. Par contre, pour la qualité des graphismes, on repassera. Incapable de faire mieux que Let’s Go Pikachu/Evoli, le fait de jouer sur grand écran ne rend vraiment pas justice à cet opus. Les combats étaient ternes et peu intéressants, et la palme revient à la nouveauté totalement inintéressante du Dynamax, une sorte de moyen de faire grandir le Pokémon en mode Godzilla. Une sorte de Méga Evolution, en moins bien : aucune nouvelle attaque, mais juste des techniques plus puissantes et une grosse bouillie de pixel peu ragoûtante en guise de Pokémon géant. Bref, tellement déçu que j’en suis à me demander si je le prendrai. Peut-être passera-t-il mieux en mode nomade ?

Zelda : Link’s awakening 

L’excellent épisode Game Boy revient dans une version totalement refaite, et du plus belle effet. Nintendo a mis les bouchées double. Le graphisme est adorable, donnant au jeu un aspect mini-jouet filmé en stop-motion au microscope. La maniabilité est parfaite et le grand écart est parfait entre vieux souvenirs de la version 8 bits, et surprise totale d’un jeu actualité de manière parfaite. Voilà qui risque d’être un régal !

Non mais regardez-moi cette bouille !

Mais encore…

Au tableau des réjouissances, Mario Maker 2 a l’air complet, agréable à jouer et possède aussi un très bon mode solo, de quoi s’amuser également sans avoir à forcément construire des niveaux ! La construction quant à elle est plus facile à prendre en main et on fabrique des niveaux très rapidement.

 

 

 

Le futur Hollow Night (Silksong) donne plus que jamais envie ! Magnifique, ultra bien animé, et jouissant d’une ambiance adorable, il m’a rappelé que je devais absolument faire le premier.

 

On terminera (je n’ai pas pu tout tester) par Cadence of Hyrule, la version Zelda de Crypt of the Necrodancer. Du Zelda, du rogue like et un jeu de rythme, le tout mixé dans un jeu ultra bien conçu. Miam.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *