Nintendo Won The E3 ? (1ère Partie)

free-online-games-mario

Quel titre racoleur ! On dirait du Gameblog.

Allez, sérieusement, la messe est-elle dite ?

Oui et non.

Non

Parce que la PS4 et la XBOX One commencent à montrer ce qu’elles ont dans le ventre avec des jeux impressionnants. Parce que la Vita propose des jeux originaux et est loin d’être morte. Parce que l’Oculus Rift et le Project Morpheus, son alter égo de chez Sony, ont de quoi exciter le gamer en manque d’immersion.

J’ai peut-être le style. Ou peut-être que pas.

Oui

Parce que Nintendo a fait ce qu’il fallait faire pour exciter le fan Nintendo qui sommeille en moi, et en toi aussi, Mireille.

-Des annonces, en veux-tu en voilà : un Zelda, hautement dimensionné et en Open World. Quelques images réussissent à raviver la flamme, et c’est bien le principal. Un Smash Bros giga complet, aussi bandant sur Wii U que sur 3DS, avec de nouveaux personnages emblématiques (Pacman, Palutena, etc.) et l’utilisation de petites figurines (magnifiques apparemment) utilisant la technologie NFC (tu poses ta figurine sur ton gamepad et elle fait office de carte mémoire !). Un Yoshi tout mimi et en LAINE.  Une réédition savoureuse de Pokémon Ruby et Saphir. J’en passe et des meilleurs !

Link (assez efféminée non ?) lors de la très courte présentation du prochain Zelda

-De nouvelles licences ! Ce qui, chez Nintendo, n’arrive pas tous les jours. Ainsi, Splatoon opposera des adeptes d’un étrange paint-ball capables de « nager » dans leurs tâches de peinture. Le but du jeu étant de recouvrir le plus de surface de la map avec SA couleur. Un jeu qui mérite toute notre attention et qui s’avère bien plus prenant une fois en main que lors d’une simple vidéo. On notera également deux projets de Miyamoto himself dont, notamment, un étrange jeu de combat de robots géants, dans un univers épuré, où l’on peut construire soi-même son géant.

Plus fort que le paintball, Splatoon a l’air d’avoir du fun à revendre.

-Mais surtout, une bonne dose d’humour et d’énergie. Quelque chose qui tranche avec le sérieux de ces dernières années, et les Nintendo Directs où Big N ressemblait plus à une copie japonaise d’Apple, dans un style (trop ?) épuré, qu’à un vendeur de rêve et de jeu vidéo. Depuis quelques mois, notamment avec les improbables Nintendo Directs sur Tomodachi et Mario Kart 8, la firme de Kyoto renoue avec un humour décalé connu des plus anciens joueurs. La preuve avec leur vidéo de présentation E3, et cet incroyable combat entre Iwata et Fils-Aimé, sauce Matrix, au tout début ! Je vous laisse découvrir ça, en attendant la suite de l’article, dans laquelle vous en saurez bien plus sur les JEUX.


1 comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *