Instagram : Et bah voilà…

Dans un précédent billet, je comparais le phénomène Instagram à la montée du nazisme dans les années 30, avec la légendaire retenue que l’on me connait.

Aujourd’hui, tel un cancer se propageant, Instagram est en moi. Alors non, ne comptez pas me voir utiliser à tout va des filtres vintages dégueulasses, ni même prendre mes hamburgers en vidéo (seulement des tartes flambées), mais je compte bien pourrir la toile avec mes photos de chats, de Paris, de jeux vidéosssss et de musique.

Qui plus est, ma haine est attisée par le fait qu’un connard américain a déjà pris mon pseudo CaliKen, pour y mettre trois photos, m’obligeant ainsi à m’appeler « CaliKen_ » Sérieusement ? A quoi ça rime ? Qu’est-ce que je dirai à mes enfants quand ils me demanderont l’adresse de mon compte Instagram ?

Allez, retrouvez-moi en cliquant

SUR CE MAGNIFIQUE LIEN


5 Comments

  1. remouk mai 10, 2013 11:20   Répondre

    Je ne comprends pas pourquoi tu utilises Instagram alors que tu le détestes ? L’intérêt est quand même très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très (très) limité.

  2. CaliKen mai 10, 2013 11:33   Répondre

    C’est histoire d’y être, et parce que ma copine m’en parle tout le temps. Mais j’y mets que de la merde, ne t’inquiète pas.

  3. remouk mai 10, 2013 11:39   Répondre

    Je ne comprends pas pourquoi tu t’embêtes à y être si tu n’y as pas d’intérêt. 😀 Mais bon chacun fait ce qu’il veut, c’est ça qui est bien dans l’internet libre !

  4. CaliKen mai 10, 2013 12:16   Répondre

    Non, mais en vrai, et en te répondant sérieusement, il y a deux raisons.

    -La première. Il y a des endroits où il faut être. C’est comme ça. Peut-être que je suis faible, mais en même temps, le partage et la découverte éventuels me seront peut-être bénéfique. Découvrir des gens ou des photos ou montrer deux trois trucs, cela peut-être positif. Si jamais cela devient énergivore c’est clair que ce n’est pas intéressant, mais pour l’instant, ça m’amuse, et c’est suffisant pour me faire continuer

    -La seconde raison, c’est que c’est un réseau social en plus… et donc un moyen de faire d’éventuelles promos de mes activités « artistiques » en plus. Et si je peux gagner un peu plus de monde pour Les Geckos, par exemple, je suis opé ! Par exemple, grâce à soundcloud.com, j’ai gagné ma première fan Californienne, et ça, c’est COOL.

  5. remouk mai 10, 2013 2:22   Répondre

    Ok oui je comprends mieux même si perso, je ne l’utiliserais pas pour autant. :) Cela dit on a un compte Crashed mais ce n’est pas moi qui risque de m’en occuper !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *