[Album] Calibro 35 – Decade

Une nouvelle critique d’album. Et non des moindres. Oui. Non des moindres. Voici Calibro 35 et son nouvel album : Decade. Pépite 35 carats dans les gencives.

Back to the 70’s

Chauffeur, poursuivez cette voiture ! 

Courses poursuites automobiles dans les rues de San Francisco, Los Angeles ou New-York, filatures discrètes, coups de feu, gros plan sur des visages en sueur, bagarres dans des entrepôts désaffectés… Depuis quand l’écoute d’une galette d’un compact disque digital nous en avait mis autant plein la vue ? Oui, oui, oui mon petit Julien Leperse, il s’agit ici tout autant d’une œuvre visuelle que sonore, tant le groupe de funk « cinématographique » italien, Calibro 35, a réussi à matérialiser la substantifique moelle du cinéma policier et d’action des années 70.

C’est vraiment BO

Telle une véritable bande originale fictive, Decade n’en finit pas de faire rêver. Et là où le cinéma impose une image, ici, l’imagination de l’auditeur fait le reste et part dans les méandres d’un cinéma à la fois réel et fantasmé, comme tout bon souvenir.

Mais contraindre Decade à une simple BO fictive serait un véritable affront. Il y a également une véritable force de frappe funk, une virtuosité de la part des instrumentistes et un talent de la composition qui restent indéniables. Allez, hop, on remonte dans sa Ford Mustang et on poursuit des méchants. Sinon, une simple pression du bouton lecture suffira.

On se quitte sur Superstudio le second titre de l’album. Un clip existe, je vous laisse le découvrir par vous même. La musique à elle seul suffit à construire un monde/film imaginaire bien plus personnel.


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *