RIP Subjonctif

Voilà un certain temps que j’observe ce fait avec douleur. Je le remarque autour de moi et, c’est encore plus alarmant, je le remarque aussi dans tous les médias. Le subjonctif est en train de disparaître.

Mais vraiment hein.

RIP

Les linguistes vous diront que la langue se simplifie toujours, que c’est normal, patati patata. Mais aujourd’hui, tout de même, j’ai mal à ma langue française. Ca faisait un bout de temps que je tiquais sur des tournures cheloues qu’employaient les uns et les autres. Mais bon, je suis le premier à bégayer, et je suis fort en fautes d’orthographe, en témoigne ce blog, alors j’allais quand même pas jeter la pierre, Pierre. Mais quand même… Un jour, j’ai vu une pub Carglass, où le mec sacrifie complètement le subjonctif. Bien sûr, je ne la retrouve plus sur les internets, mais je peux te dire, ma petite Valérie, que c’était violent dans mes oreilles.

Tu veux un exemple tout bête ? Je n’en ai pas sous le coude, vu que l’exemple Carglass m’échappe, mais là, actuellement, y a forcément quelqu’un qui parle du match France-Danemark au téléphone. « Je ne crois pas qu’ils font un grand match, c’est toujours 0-0″.

Ca te choque pas ? Moi si. Voilà le genre de choses auxquelles nous allons devoir nous habituer. Soyez forts, amis de la langue françoise. Voyez le bon côté des choses, dites-vous que bientôt, on ne vous reprendra plus quand vous utiliserez le fameux après que + indicatif, puisque les gens n’auront même plus le réflexe de noter la tournure.

OI-bougie-recueillement2

RIP Subjonctif. Tu étais chelou, mais tu étais beau. Tu t’en vas au loin, rejoindre  Michael Jackson, France Gall et mon respect pour le genre humain.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *