Quotidien heureux d’un père et de son bébé

97898884

Ma paternité approchant, j’ai cherché à me documenter un maximum sur mon futur nouveau rôle, histoire d’être un papa qui déchire. J’ai notamment lu quelques ouvrages plus ou moins intéressants, et c’est un peu par hasard que je suis tombé sur Quotidien heureux d’un père et de son bébé, de Mathias de Breyne, un livre léger et doux qui se grignote avec plaisir.

Jeune Papa

L’auteur nous livre ici son histoire personnelle. Celle de la vie heureuse, comme le titre l’indique, d’un papa, écrivain et traducteur, avec son bébé d’une douzaine de mois. Une vie faite de moments joyeux, de découvertes (celles du papa et du bébé), le tout dans un cadre idyllique, à savoir, les montagnes Pyrénéennes.

Papa découvre bébé. Bébé découvre la vie. Et nous, lecteurs, nous découvrons le tout, avec émotion. Oui, je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmichettes en lisant certaines phrases simples et bien senties.

 

Un peu léger

L’écriture de Mathias de Breyne est intuitive et légère. Un peu trop parfois, ce qui rend la lecture peu profonde par moments. Mais ce n’est finalement pas ce qu’on lui demande. Au contraire, l’auteur nous livre là un ressenti direct, accompagné parfois de quelques montées poétiques, d’inventions de mots, une sorte d’écriture spontanée, riche de découvertes parallèles à la vie d’un bébé qui, lui aussi, découvre, apprend et babille.

On se laisse finalement happé par ce quotidien simple, ces histoires banales qui sont pourtant exceptionnelles, dès lors qu’on comprend toute l’importance d’un début de vie et du lien qui unit un papa et son bambin. Un retour à des valeurs profondes, simples, et évidentes, renforcées par un mode de vie authentique dans un cadre rural qui fait beaucoup de bien.

Toile de fond

Ce qui m’a rendu le livre encore plus beau, c’est que la situation est présentée comme idyllique, mais ne l’est pas complètement. Avec beaucoup de discrétion et fort peu de détails, Mathias de Breyne nous révèle petit à petit qu’il est séparé de la maman de son fils. On comprend peu à peu le mode de fonctionnement mis en place et la difficulté de ne voir son enfant que par bribes.

Pourtant, à aucun moment il n’est question de se lamenter. Ce livre est en effet résolument positif et passe outre les difficultés pour mettre en avant tout ce qu’il y a de plus beau dans la vie et, de fait, dans la paternité.

Quotidien heureux d’un père et de son bébé est à lire cet été, que vous soyez parent ou que vous désiriez l’être. Une véritable parenthèse enchantée et estival.

 

 

 

 


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *