[Interviews musicales] Hugo Barbet

 67326_10200655958832141_361667458_nPhoto par Anaïs Janin

Pour cette nouvelle interview musicale, j’ai choisi de me pencher sur Hugo Barbet. Guitariste électrique au sein du groupe Volo, j’ai progressivement découvert ce type, son style très particulier à la guitare, entre le rock et le funk, variant les plaisirs et les genres et trouvant subtilement sa place dans une formation composée déjà d’une ou de deux guitares acoustiques. Sous ses airs de rasta man se cache un artiste complet, très gentil et qui s’est prêté au petit jeu des interviews musicales de CaliKen.fr !

Bonjour Hugo et merci de bien vouloir répondre aux questions de CaliKen.fr. Alors, première question, on commence en douceur : comment es-tu « arrivé » à la guitare ?

Par élimination , à l’age de 12 ans !

-La batterie : pas possible en appart ! Et à l’époque la batterie électronique n’était pas vraiment démocratisée.

-Le saxophone : trop cher et … trop de bruit

-La guitare : nickel ! surtout que j’ai commencé par la nylon avec des cours de classique.

Tu avais déjà des artistes qui t’inspiraient à l’époque ?

Pas précisément , c’est venu après, à 12 ans mes influences c’était surtout la FM, les tubes, les chansons mais j’avais la chance d’avoir des oncles plus âgés qui m’ont initié entre autre à la funk et la soul anglo-saxonne. Earth Wind & Fire, Cameo, Level 42 et d’autres … euh je précise c’était les années 80 !!!!

Ooooouh, mais tu ne fais qu’augmenter encore dans mon estime en citant de pareils groupes, moi qui kiffe tellement le funk et la disco 😀 !

Et oui ! qui ne kiffe pas la Soul … ne kiffe pas !

Et du coup, les cours de classique ne t’ennuyaient pas un peu étant donné ce que tu écoutais ?

Pas du tout, c’était passionnant ! Mon prof était concertiste et passé les premières études de compositeurs espagnols, il m’a fait bossé du Beatles, Joan Baez, bref de la pop quoi ! Et puis ça m’a donné de solides bases pour la suite en 2 ans.

598397_274652012657117_1745689435_n

« J’ai toujours adoré les percus et la batterie (…) dès que je peux taper sur une batterie je ne me prive pas. »

 

Du coup, tu me parlais de batterie et de saxophone, est-ce que par la suite, tu as pu t’essayer à d’autres instruments ?

J’ai toujours adoré les percus et la batterie, j’ai même fait percussionniste dans un groupe de funk essonnien il y a quelques temps, dès que je peux taper sur une batterie je ne me prive pas. Par contre, tout ce qui est vent, j’ai du me rendre à l’évidence : pas fait pour ça ! J’ai essayé la trompette 3 mois … je l’ai rendue !!

As-tu un guitariste « fétiche », dont tu apprécies beaucoup le jeu ?

Je peux citer Eric Clapton que j’ai écouté en boucle pendant quelques années. Mais j’admire un paquet de guitaristes

Peux tu me parler un peu de ta rencontre avec Volo, le groupe dans lequel je t’ai connu ?

Oui. Tout a commencé dans une radio locale de banlieue (c’était vers 1998 je crois ! ). On s’est retrouvé dans la même émission avec mon groupe de funk world de l’époque et … les Wriggles (Fredo et Tonio représentaient le groupe). La découverte et la rencontre furent immédiates entre nous. Puis on s’est suivi mutuellement, on a participé à des projets communs et quand les Volo ont cherché des zicos pour faire leur premier album ben c’est nous qu’ils ont appelés !

Ah ! Il y a d’autres musiciens de ton groupe funk dans Volo ?

Enrico (batterie) et Laurian le clavier qui joue sur les albums de Volo mais pas en live et Thomas le bassiste qui a joué sur Bien zarbos avant d’être remplacé par Théo … et maintenant c’est Cyrille !

602099_436481926435179_597470856_n

« Les frangins arrivent avec leurs chansons en guitare/voix et puis on s’enferme quelques jours en répète avec tout le groupe et on cherche, on propose »

 

Du coup j’imagine qu’il doit vraiment y avoir une bonne alchimie dans le groupe ! Comment se composent les morceaux. Ce sont juste Fred et Olivier qui les créent, tu places tes solos comme tu le sens ?

Alors mis à part « Sans Rire » sur lequel nous n’avons pas joué , le procédé est à peu près le même. Les frangins arrivent avec leurs chansons en guitare/voix et puis on s’enferme quelques jours en répète avec tout le groupe et on cherche, on propose. Ensuite les frangins valident les idées, la direction musicale et au final ça fait le titre qu’on va enregistrer. Pour répondre à ta question, chaque partie instrumentale provient du musicien qui la joue, à part quelques rares exceptions.

J’ai vraiment compris l’importance de ta place dans le groupe avec le morceau «Le Bonheur»
, et ton solo à la fois rock/funky qui met en relief ton style. Il y a un morceau du groupe que tu adores, ou plutôt que tu adores jouer ?

En live j’adore jouer Le Bonheur, c’est clair, Le Medef, aussi, C’est Pas Tout Ça

Mais quelle tuerie, C’est Pas Tout Ça !!!

Ouais c’est jouissif !! (c’est le cas de le dire !! ). J’adore jouer Succédanné, mais elle n’est plus dans la set list. J’aimais bien J’espère aussi, Tu Connais, dans les derniers j’aime bien : A Ma Place, et T’abuses. Et carrément : Un P’tit Peu !! Wouah celui là ! Yes ! Mais on l’a pas fait longtemps sur scène.

Un p’tit peu : le préféré de ma copine il est extraordinaire !

Ouais les filles l’aime bien celui là 😉

D’ailleurs, en parlant de scène, j’ai eu la chance de vous voir à la Cigale il y a quelques mois, il y a un morceau où tu fais joujou avec ta pédale d’effet, mais je ne sais plus lequel…

C’est dans Allons Enfants, au dernier rappel.

http://www.dailymotion.com/video/xvgvnj_volo-concert-a-la-cigale-fin-novembre-2012_music&start=315

J’ai eu l’occasion de voir des vidéos sur youtube où tu es dans un groupe, à la basse. Tu peux m’en dire plus ?

Yes ! Alors c’est le Mauro Serri trio. C’est Enrico (encore lui) qui m’a branché sur ce plan. Le trio cherchait un bassiste et Enrico qui m’avait entendu à la basse sur mon album pour enfant à proposer à Mauro de m’embaucher et ça l’a fait. Merci Enrico !!! C’est du Blues Rock , des reprises triées sur le volet par Mauro, un « bleu gars » comme il aime à dire. Ce gars a joué avec Eddy Mitchell dans les années 80 et plein d’autres. Actuellement il accompagne Bill Deraime. Bref c’est hyper formateur de jouer avec un vieux briscard comme lui, très exigeant, il ne laisse rien passer.

Vous vous produisez régulièrement ? On a des chances de vous voir en région parisienne prochainement ?

Oui on joue tous les 2 mois à l’Utopia , un club blues à Montparnasse …

574809_10200655950991945_1256914051_nPhoto par Anaïs Janin

« Actuellement je joue au Théâtre du point virgule quelques dimanches »

 

C’est noté ! On va terminer par ton actu à toi, Hugo Barbet SEUL, et oui. Tu as un spectacle hebdomadaire, pour les enfants, c’est ça ? Tu peux nous en parler ?

Bien sûr avec grand plaisir ! C’est mon truc à moi. j’ai commencé par composer les chansons en vue de réaliser un album de chansons pour enfant. Ça m’a pris 3 ans des premiers accords et bouts de texte à la sortie du disque en 2011. Et puis je me suis lancé à monter le spectacle aidé par des salles du 91, Olivier Ferhat à la créa lumière et Christophe Gendreau (des Wriggles) à la mise en scène. Actuellement je joue au Théâtre du point virgule quelques dimanches. Les dates sont dispos sur www.lepointvirgule.com à la rubrique « jeune public »… mais ça mériterait une autre interview rien que sur ça …

Oh, une sorte de Hugo Barbet, épisode 2 ! Tu as d’autres actualités prochainement ? Sur scène avec Volo ? D’autres groupes ? Tu m’avais également dit que tu composais pour d’autres artistes non ?

Alors Volo est en tournée actuellement, donc pas mal de dates à travers la France. Les prochaines sont Le Mans , Rennes et Angers … et l’Olympia le 29 Avril. Sinon je travaille avec les éditions Universal et Le Bon Label (du chanteur Stanislas). Je compose des musiques pour des projets « variétés » assez divers. C’est très prenant et hyper intéressant mais les débouchés sont hard !!! J’ai quand même un titre qui a été « placé » sur le dernier album d’Antoine (le chanteur des élucubrations ) c’est Pays natal sur un texte d’Amaury Salmon et écoutable sur Deezer. Voilà la musique est multiple et va bien au delà d’une simple planche de bois avec des cordes !!!

Voilà une phrase qui conclue bien tout ça ! Hugo, je ne peux que te remercier pour cette petite interview pour CaliKen.fr, en te souhaitant une très bonne continuation pour tous tes projets, Volo, persos et autre !

De rien, c’était très cool !

Retrouvez Hugo sur le site de son spectacle  «Saison en Vrac»

« Les Saisons en Vrac » from Erwann Kerroc’h – Vidéaste on Vimeo.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *