Démoncratie

Mangez de la merde : cent milliards de mouches ne peuvent pas se tromper. Je crois que c’est un slogan de Mai 68, avec lequel je suis assez d’accord. Alors attention, je vais parler d’un truc étrange, qui va peut-être te choquer, mais voilà. Je ne crois pas à la démocratie.

Explications.

Ça fait des centaines d’année que tout le monde n’a que ce mot là à la bouche. Démocratie. En gros, le pouvoir au peuple. A l’époque, chez nos amis les grecs, il s’agissait d’abord des citoyens. On excluait ainsi les esclaves et, si je ne m’abuse, les femmes. Aujourd’hui, on se drape des valeurs de la démocratie, du vote à tous les étages, mais deux choses m’attristent particulièrement :

-On est loin des valeurs fondamentales de la démocratie, parce qu’on sait très bien que, finalement, seul une poignée d’élite a vraiment la main mise sur le pouvoir, sous couvert de faire voter le peuple. D’ailleurs, on sait également très bien que si l’on faisait voter tout le monde à chaque question, rien n’avancerait. On choisit donc de faire confiance à une assemblée nationale qui vote les lois pour nous, mais finalement, qui s’intéresse réellement à ce qui s’y passe ?

-Deuxio, le choix de plusieurs personnes, même d’une majorité, ne veut pas dire, mathématiquement, que c’est le bon. Sur 100 personnes, si 80 ont envie de te péter la gueule, je pense que tu auras une nouvelle opinion de la démocratie. Les gens peuvent faire des erreurs. Les gens sont faillibles. Les gens sont cons.

Que faire alors ? Est-ce que je propose une alternative ? N’est-ce pas encore plus dangereux de penser que seule une élite peut diriger un pays ? Alors déjà, faut pas se leurrer, c’est déjà fait. Et, on est d’accord, il n’y a rien de pire que de donner tous les pouvoirs à une seule personne. Sauf une seule.

 Moi

Un être divin capable de gérer un pays, que dis-je, le monde entier, d’une main pacifique mais ferme. Redistribuer les richesses équitablement, aider les plus pauvres, arrêter la folie des hommes, qu’elle soit monétaire, religieuse ou politique. J’aurai les pleins pouvoirs et une grande statue de moi trônera à CaliKengrad, nouveau Paris.

Ainsi, les hommes n’auront pour souci que de se battre contre de véritables ennemis. Plus de guerre, mais des hommes qui se soutiennent les uns les autres lors des séisme, raz-de-marée, tempêtes, etc. Si les gens étaient un peu moins cons, il se rendrait compte qu’ils sont responsables à 95% de leurs propres soucis. L’homme est un loup pour l’homme, on le sait bien. Mais c’est quand même idiot de se dire qu’on pourrait créer notre propre paradis, mais que, juste pour quelques raisons stupides (parce que certains veulent avoir un plus gros morceau du gâteau que d’autres) on n’y arrive pas.

Laissez CaliKen utiliser ses pouvoirs infinis et capturer vos femmes, et je ferai de votre monde le paradis que vous convoitez tous. AHAHAHAHAHAHAH.


2 Comments

  1. Pithou novembre 19, 2011 6:04   Répondre

    Je ne suis pas d’accord : c’est Moi qui doit diriger le monde depuis Pithouville (en Hexagonie) Pithoocity (outre Manche) Pithuburg (outre Rhin) etc … (je suis pour la décentralisation des capitales) … et au centre de ces villes sera édifiée sur la Place Pithou (Pithoosquare, Pithuplatz, etc …) la statue géante du Grand Os à Moelle Dieu de l’Univers.
    Non mais sans blagues

    PS – Il existe une rue Pithou à Troyes, mais il ne s’agit que d’un usurpateur.

  2. Bap novembre 21, 2011 5:55   Répondre

    Vive le despotisme éclairé. Seule alternative progressiste à la démocratie.

Leave a reply to Pithou Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *