La dure réalité de la vie

Je faisais tranquillement l’amour à ta maman lorsque soudain, le doute m’a assailli. Et si tout ceci était faux ?

Le doute n’est plus permis de nos jours. Nous oscillons entre le rêve et l’irréel depuis tellement d’années que nous ne sommes pas capables de savoir ce qui résulte du vrai et de l’imaginaire. Depuis que tu as vu Matrix tu ne sais pas vraiment si tu lis ce blog pour de vrai ou si tu es dans une cellule remplie de tuyaux à servir de pile électrique pour des machines, plongé dans un sommeil éternel.

Les théories du complots se multiplient, tu prends peur, et tu commences à te demander si ce n’est pas W.Bush qui a détruit le World Trade Center. Obama est-il un homme lézard ? DSK a-t-il abusé de la femme de chambre ou est-ce un coup monté ? Par qui ? Aubry pour rentrer dans les primaires ? Hollande pour rentrer dans Aubry ?

Nous naviguons dans une mer invisible, ballotés par des vagues qui n’existent que par notre faute. Depuis tout petit, nous apprenons tout par des livres, mais nous n’avons aucune preuve de tout ce qu’on nous expose. La seule vérité est celle de Descartes, je pense, donc je suis. Encore faut-il penser. Encore faut-il se ranger du côté de ceux qui croient en la conspiration mondiale, qui voient des sionistes partout, ou ceux qui se battent contre les mêmes ennemis depuis des centaines d’année, au nom de la liberté, et qui sont prêt à te trancher la tête si tu fais une blague sur Hitler.

Qui croire, qui ne pas croire ? Et si personne n’avait raison, et si tout le monde avait tord. Les informations sont données, nous les jugeons, les critiquons, mais nous ne savons rien. Prenons l’affaire DSK, d’aucuns parlent de complot, d’autres d’une personnalité malade… Mais qui le connait véritablement ? Des gens qui connaissent des gens qui vont dans des soirées PS où il se dit qu’il serait peut-être un chaud lapin. Super la certitude. Ca marche également dans l’autre sens.

Et est-ce que nous sommes vraiment des êtres humains ? Et pourquoi pas des escargots avec des enveloppes de chaires contrôlés par des plancto-plantes venues de l’espace ?

Saint-Thomas ne croyait que ce qu’il voyait. Mais il n’avait pas encore la 3DS et la réalité augmentée. Maintenant, je ne crois même plus ce que je vois, car j’ignore si mes yeux ne sont pas eux aussi de mèche dans ce complot mondial. Et si j’étais dans le Truman Show ? Et si tu n’existais pas, dis-moi pourquoi j’existerai ?

La seule certitude, à l’heure actuelle, c’est que je fais bel et bien l’amour à ta maman.


1 comment

  1. Coyote mai 25, 2011 5:00   Répondre

    C’est pas vrai, je viens d’appeler ma maman, elle est au bureau (et vu comme elle a été aimable, il n’y a rien eu)

Leave a reply to Coyote Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *