Synesthésie

Je vous en avais parlé un jour lors d’un long billet : la musique me procure parfois des émotions incroyables. La synesthésie, puisque c’est de cela qu’il s’agit, en gros, lie les sens entre eux. Par exemple, l’ouïe et la vue : on associe une note de musique, un passage musicale ou un morceau entier à une couleur plus ou moins précise. Sans aller aussi loin, certaines musiques me rappellent des souvenirs, parfois même, non pas le souvenir lui-même, mais des sensations qui y sont liées. Voire même, des souvenirs que je n’ai jamais vécu, ou pas encore. Ce petit instant qui te donne l’impression que tu vas vivre, un jour, une sensation, et que d’aucuns nomment la Nostalgie du Futur.

CE morceau de Dave Grusin, extraordinaire, arrive totalement à me retourner l’esprit. L’ai-je vécu, l’ai-je rêvé ? En tout cas, je m’imagine, enfant, rentrer en voiture, sur le siège arrière, ou en train, la tête contre la vitre, et regarder, à moitié endormi, les lumières des buildings défiler. L’atmosphère et le goût particulier de ces années 80 que je n’ai pu qu’effleurer du bout des doigts et dont mon esprit n’a qu’un souvenir confus.

Vous ne me comprendrez peut-être pas, mais votre ressenti m’intéresse. Cette musique est fabuleuse. En tout cas pour moi.

 


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *