Le plaisir de courir

logo-werun

Un effet de mode, et alors ?

Depuis peu, il me semble que beaucoup de personnes se mettent à courir. Outre l’effet de mode, il y a quelque chose de plutôt positif dans cet état d’esprit ambiant. On prend soin de soi, on découvre une activité sportive plutôt cool et qui peut être partagée à plusieurs, on progresse et on prend soin de son corps. Ajoutons également à ça quelques applis stylées comme Nike+ ou Runtastic qui permettent de mesurer beaucoup de paramètres (vitesse, parcours, historique des courses) sur son smartphone (et surtout de partager ses prouesses sur les réseaux), et tout d’un coup, le footing devient véritablement tendance.

Le petit plaisir perso

En ce qui me concerne, j’ai toujours aimé courir, notamment depuis le collège, où j’avais fait une année d’athlétisme. Si je cours régulièrement (ou du moins si j’essaie) depuis une bonne dizaine d’années, j’ai découvert les courses de « compétition » il y a deux ans, et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Ma toute première course était un 10 km, à Boulogne pour Handicap International. La multitude de coureurs, le fait de courir avec des amis et entendre des gens nous motiver sur les côtés, surtout pour une bonne cause… tout ça m’a fait découvrir une autre facette de la course. Rajoutons à ça le fait de « se surpasser » en se rendant compte par la même occasion que le corps humain est une machine fantastique qui, si on sait l’écouter, peut s’entraîner et évoluer de façon visible et surprenante. Bref… cette année, malgré un temps minable, j’ai fini le Semi-Marathon de Paris, et c’était vraiment cool ! Depuis, j’ai grandement accéléré la cadence, avec deux courses minimum par semaine, et des objectifs de plus en plus pointus. Le but avoué, c’est de tenter le Marathon de Paris de 2015. Je sais que j’en suis loin, mais chaque nouvelle course est un pas de plus vers mon but.

Se dépasser

80_dossards____gagner_pour_le_10_km_nike_paris_centre_3766.jpeg_north_780x_white

Voici le tracé du 10km de demain. Les parcours dans Paris sont toujours l’occasion de redécouvrir la capitale. Courir en pleine rue et sans voiture : un régal !

Voilà une des nombreuses raison qui m’ont poussé à m’inscrire au 10 km Paris Centre. Alors certes, le giga rhume de cette semaine m’a interdit tout entraînement, mais même si je tousse encore des choses vivantes et gélatineuses, je suis surmotivé ! Objectif perso : faire moins de 50 minutes, ce qui devrait être faisable. Objectif aussi pour ma petite Louisegoingout d’amour dont c’est le premier 10km : finir la course ! Et c’est bien ça l’intérêt : se fixer chacun un objectif et progresser, profiter de la bonne humeur ambiante et puis, ne nous le cachons pas,  éliminer beaucoup de quelques kilos superflus !


3 Comments

  1. Sheily octobre 4, 2014 6:51   Répondre

    J’ai couru ma première Parisienne en septembre. Ce 10 km sera mon objectif 2015 ! Et je suis devenue accro à Nike+ !

  2. EK octobre 5, 2014 8:03   Répondre

    Tu vas rire mais quand tout le journée hier j’ai vu des gens avec des sacs en papier Nike. Et je parlais avec Nekoto des « petites » courses et à quel point j’avais envie d’en faire. Tu m’a motivé davantage.

  3. Bap octobre 24, 2014 1:28   Répondre

    Attention, si tu te dépasses, tu risques d’arriver avant toi !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *