[Test] Hot Wheels Unleashed (Xbox Series X)

Revenir aux fondamentaux. J’en parlais récemment, dans le test de Tales of Arise, mais ces derniers temps, je reviens à des plaisirs encore plus simples, voire régressifs. Quel est le sens premier du jeu vidéo si ce n’est le JEU ? Le jeu simple, le jeu jouet, le jeu sans prise de tête, où l’imagination a la part belle, où notre esprit enfantin revient voir par là s’il y a toujours un peu de lumière dans notre âme racornie par la vie et ses aléas.

Hot Wheels Unleashed remplit tous les termes du contrat, il est le jeu vidéo par excellence.

Entre réalité et virtuel

Mon petit bonhomme, qui aura bientôt 5 ans, n’est pas très attiré par les jeux vidéo. Du moins, il ne me demande pas de prendre la manette, et se contente de regarder, à petites doses, son papa jouer. Par contre, c’est un grand fan de petites voitures, et je dois avouer qu’il s’amuse tellement avec, que je prends un malin plaisir à kiffer le voir kiffer, mais aussi à jouer avec lui, et à lui en acheter des nouvelles.

Du coup, la collection s’agrandit de jours en jours, et nous avons pris l’habitude de nous centrer sur la marque Hot Wheels. Les voitures sont dingues, de bonnes factures, et on en trouve toujours des nouvelles, pas trop chères. Pro tip : sur Vinted, le site de fringue d’occasion où ma chère et tendre est très REGULIEREMENT, on peut acheter plein de voitures pour vraiment pas cher.

Bref. Nous sommes devenus, Bibou et moi, de grands amateurs de voitures miniatures Hot Wheels. Aussi, quand j’ai vu, au boulot (mon boulot est merveilleux) le très beau Hot Wheels Unleashed sur PS5, mon sang n’a fait qu’un tour. Il me fallait le jeu, et, si possible, sur ma merveilleuse nouvelle XBox Series X (je te parlerai de la bête un de ce quatre, ma petite Josiane). Joie et trubliance : le jeu était à -50% chez Auchan, soit 25 euros. J’ai sauté sur l’affaire, et là, le plaisir coupable à commencé.

 

Qualitativement parlant

Alors, on lance le jeu. Musique funky, modes de jeux simples : histoire avec circuits à débloquer, courses simples, mode online, voitures à débloquer, circuit à personnaliser, etc : tout est très simple à prendre en main. Sur console Next Gen, le jeu est beau, très fluide et, après quelques heures en mains, il s’avère même très agréable à jouer. Chaque voiture a son poids et ses particularités, et on comprend rapidement le gameplay. Les voitures se pilotent assez facilement et possèdent un petit boost qu’on recharge progressivement en roulant, et, surtout, en dérapant dans les virages. Tout l’art de la course consiste donc à utiliser ses boosts intelligemment et les recharger dès que possible avec des virages finement négocié.

Rapidement, le jeu gagne en intensité, notamment dans le mode histoire, et on prend vite du plaisir à enchaîner les courses contre l’ordinateur, ou contre la montre. Tiens, regarde le trailer. REGARDE-LE !!!

 

 

Collectionnite Aiguë

Mais là où Hot Wheels Unleashed dévoile toute sa splendeur, (et son danger ?) c’est dans sa collection impressionnante de petites voitures à débloquer. Chaque course nous rapporte en effet un peu d’argent virtuel que l’on peut troquer ensuite contre des offres temporaires pour acheter de nouvelles voitures, ou bien des boites qui contiennent une voiture cachée : moins chères, mais on prend alors le risque d’avoir un bolide que l’on a déjà. On passe donc un temps important à collectionner ou acheter ces petites boites et à les ouvrir, en espérant dévoiler une nouvelle voiture. Et autant vous dire que rien que ça, c’est une grande partie du sel du jeu. Quel plaisir d’ouvrir ces petites boîtes avec mes petits loulous, et de découvrir, parfois, une nouvelle voiture à rajouter dans la collection !

C’est là que le jeu est terrible, car Hot Wheels multiplie les partenariats et les licences : et vas-y que je te propose la camionnette des Tortues Ninjas, et la Deloreans de Retour vers le Futur, et la Batmobile, etc… Et bien sûr, certaines sont payantes, avec des vrais sous à dépenser réellement. Et là, à un moment, tu craques un peu. Parce que tu as envie de kiffer, de faire kiffer tes enfants, et que les voitures, même sans licence, sont ultra cools, et super variées. Et voilà une Formule 1 du Futur, et un bus ultra rapide, et un hummer trop cool, et une voiture… Hot Dog ? et une voiture dinosaure et la… DRAGON BLASTEEEEEEEER.

Bref, retour en enfance, et gros, gros, gros kiff familiale.

 

Du tout bon

Tu l’auras compris, Hot Wheels Unleashed remplie toutes les cases de l’excellent divertissement familial. Il convient à Papa car il offre un sacré challenge pour débloquer plein de truc et finir les contres la montre en apprenant les circuits par coeur et en cherchant des raccourcis, il convient à Maman parce qu’elle aime bien découvrir de nouvelles voitures, et elle convient aux ptits choupinours, parce qu’ils aiment me voir jouer, découvrir de nouvelles voitures ou même, autre option sympa, les customiser à leur guise ! Un régal qui plus est, extrêmement bien réalisé. Le jeu aurait pu se contenter de surfer sur ses nombreuses licences, mais il s’offre le luxe d’être très bien réalisé, et ça, c’est vraiment sympa de sa part.


1 comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *