Soirées Klipsch&Jamo et Sounddays : Une fin de semaine musicale

Il y a deux semaines, c’était la fête dans mes oreilles, puisque j’ai pu prendre part à deux évènements Hi-fi de grande qualité.

Klipsch & Jamo : Hi-fi haut de gamme
(hi-fi haut de gamme, c’est un pléonasme, hein…)

unnamed - Copie - Copie

 

Jeudi 11 mai, c’est dans les très beaux locaux de Loft Factory, à Paris, que j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux produits Hi-fi des marques Klipsch et Jamo. Si la qualité du son était, bien évidemment, au rendez-vous, j’ai également été surpris par l’esthétique générale des deux marques, avec un petit coup de cœur pour les produits Klipsch et leur design retro. Un look très bois, très 60’s 70’s et un son puissant et chaleureux.

RP HD Wireless Family

Ce côté rétro et moderne me fout un coup de nostalgie très agréable !

RP-Designer-OW_Family

TheOne - Walnut - AngleBack

Très, très fan de cette enceinte bluetooth portable et classe.

Mes coups de coeur :
-Chez Klipsch, les écouteurs intra-auriculaires R6 sont une véritable tuerie sonore. Liés en bluetooth à n’importe quel appareil (mon smartphone par exemple), ils ont la particularité d’avoir un tour de cou pour plus de stabilité et d’esthétisme. On aime ou on n’aime pas. En ce qui me concerne, je trouve le produit parfait pour une écoute, posé à la maison, avec une suppression totale des bruits extérieurs et un confort des oreilles, ce qui n’est pas toujours le cas avec les intras.

250 euros dans le commerce, quand même. La qualité et le design ont un prix.

Klipsch_R6_Neckband_Lifestyle228

Ahahah, j’suis trop cool avec mes intras et mon café d’une grande chaîne de café

 R6 Neckband
-Chez Jamo, c’est l‘enceinte sans fil radio horloge (rien que ça) DS6, qui m’a complètement retourné. Peut-être, tout simplement, parce que j’adore son design, surtout en vert, totalement rétro. Ou bien parce qu’elle conjugue une simple radio horloge avec un appareil bluetooth sur lequel jumeler ses appareils du futur et écouter sa musique. J’aime beaucoup cette alliance de l’ancien et du nouveau et aussi : pouvoir s’en servir comme un simple radio réveil, brancher n’importe quoi dessus avec une simple entrée mini jack, mais également jouer le geek et utiliser la télécommande bien classieuse et le bluetooth. Et le tout avec un son nickel, bien entendu. Beaucoup d’arguments pour craquer. Et il y a un modèle vert punaise ! 

Plus de 300 euros pour craquer, tout de même.

Jamo_DS_032016_E0022 copy

Jamo_DS_032016_E0073 copyJe… la… veux…

 

Sounddays : La Hi-fi partout partout !

sounddays

Le lendemain, c’était la soirée presse des Sounddays, au Carreau du Temple. On y retrouvait de nombreux stands de constructeurs spécialisés dans le Hi-fi, comme Yamaha, Focal ou encore Sony. De l’installation sono de voitures de luxe, en passant par des platines aux prix variés, et même un piano Yamaha qui joue directement via une application (bluffant), il y avait de quoi se rincer les tympans.

.

Une publication partagée par Florian CaliKen (@caliken_) le

IMG_1766

IMG_1767

IMG_1784

Pourtant, c’est sur le stand Pioneer où j’ai passé la majeure partie de la soirée. Certainement parce que je commence à connaître, et surtout à apprécier, cette grande marque japonaise, depuis ma première rencontre avec elle. J’ai pu ainsi tester de nouveau quelques très bons casques ainsi qu’un nouveau baladeur, plus compact et plus accessible que leur ancien XDP-100.

IMG_1776

Et puis, et puis, il y a eu cette énorme coup de cœur.

Pioneer SE Master 1 : la perfection

IMG_1769

Le SE Master 1 est le meilleur casque que j’ai pu tester de toute ma vie. Médusé par ce son, j’ai du m’assoir et me concentrer pour saisir toute la subtilité de ce qu’il pouvait offrir en terme de restitution sonore. La toccata de Bach, Take Five, du blues, ou encore un morceau de Marcus Miller : les titres se sont enchaînés dans mes oreilles en me laissant bouche bée. Difficile de décrire ce que j’ai pu entendre, puisque finalement, il n’y a rien à dire. On a l’impression d’être face à l’instrument, face au groupe, face au chanteur. C’est en revenant à d’autres casques, parfois excellents pourtant, que l’on se rend compte de leurs faiblesses. Mais, des faiblesses, le Master 1 n’en a pas. Fabriqué au Japon, à la demande, avec un numéro différent pour chaque modèle, il possède aussi un design à la fois sobre et élégant.

Pour obtenir ce bijou, il faut débourser 2500 euros, mais aussi passer par un ampli casque, comme le DAC USB et ampli casque Pioneer U-05 (environ 800 euros), lui-même connecté à Macbook doté de fichiers en Haute Définition Sonore. Oui, la qualité a un prix. Je ne pourrai peut-être jamais m’offrir le le Master 1, mais ces quelques instants sur mes oreilles resteront gravés en moi, à vie !

IMG_1773 L’ampli casque nécessaire au Master 1 pour dévoiler tout son potentiel

Bons sons de bons soirs

Ces deux soirées étaient parfaites et m’ont permis de découvrir de grandes marques comme Klipsch et Jamo, et de devenir encore plus fan de la qualité proposée par Pioneer. Ce dernier a d’ailleurs l’immense avantage de proposer des produits haut de gamme mais également d’autres beaucoup plus accessibles et de bien meilleure qualité que ceux de leurs concurrents directs, pour un prix parfois moindre.

Voilà mon petit blog. On se donne rendez-vous très prochainement pour de nouveaux billets. On parlera de Paris, de jeux vidéo mais surtout de musique, car j’ai plein de nouveaux albums musicaux à te faire (re)découvrir très prochainement !

 

 

conclusion


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *