E3 – Mes impressions

Salut les loulilous !

Vous l’avez constaté dernièrement : gros virage dans ma vie. Nouvel équilibre à trouver, nouveau travail, nouveaux horaires, mais heureusement pas mal d’objectifs enfin derrière moi, comme mes deux marathons ou encore mon code de la route.

Du coup, CaliKen.fr va reprendre un meilleur rythme, toujours plus fort, toujours plus doux.

Toujours fidèle à son crédo Paris, Musique et Jeux vidéo : le prochain billet de CaliKen.fr vous parlera de Los Angeles et, surtout, de tout ce que j’ai pu voir lors de l’E3 2016, avec vidéos à l’appui. Mais pour l’heure, place à un avant-goût de qualité, avec le top 5 de ce qui m’a marqué lors de ce salon mythique !

Zelda, Breath of the Wild

La première chose qui me vient à l’esprit, c’est Zelda Breath of the Wild ! Il fallait un sacré culot de la part de Big N pour ne dévoiler qu’un seul jeu, aussi légendaire soit-il. Et bien, coupons court à toute polémique : je n’avais pas été aussi hypé depuis belle lurette. L’environnement est immense et la patte graphique est superbe. Attention cependant car, techniquement, j’ai pu remarquer de grosses chutes de framerate et des décors lointains assez flous : une correction à apporter lors de la sortie du jeu, (Mars 2017) et qui peut interroger quant à la différence avec la version NX. Mais ne crachons pas dans la soupe : cet épisode s’annonce extraordinaire. Et outre la réalisation et l’immensité de la map, c’est bien le gameplay en lui-même qui m’a totalement chamboulé. Amorcé avec le, selon moi, très perfectible Skyward Sword, le virage RPG prend ici tout son sens. Gestion de l’inventaire, de l’usure des armes, des vêtements… Autant dire qu’on n’aborde plus Zelda de la manière habituelle. En voulant attaquer un groupe de Moblins (les ennemis basiques de Zelda), j’ai tout d’abord perdu mon épée en la lançant, puis utilisé toutes les flèches de mon arc avant de voir mon bouclier se faire brûler. En fuyant, je me suis retrouvé en haut d’une montagne où j’ai commencé à perdre des points de vie car il faisait… trop froid. Qui aurait pu imaginer une telle situation dans un Zelda ? Si tu savais comme il me tarde, petit lecteur…

IMG_5720Une des deux démos commençait au cœur d’une immense forêt

IMG_5688

IMG_5716Quelques amiibos !

IMG_5709Superbe !

La Réalité Virtuelle

Elle était partout sur le salon ! Difficile de ne pas faire un pas sans trouver un stand proposant de mettre un casque sur sa tête ! C’est ainsi que j’ai pu tester un maximum d’expériences en VR, que ce soit avec l’Oculus Rift, le HTC Vive, le Gear VR ou encore le Playstation VR. Honnêtement, et bien que le Gear VR soit moins cher que les autres casques précédemment cités et prévu pour servir de support à un smartphone (et non à une console ou un PC), tous les supports m’ont convaincu. L’immersion est totale et saisissante. Alors oui, les graphismes accusent encore un peu le coup et les jeux alternent entre visus dépassés et atmosphères volontairement minimalistes. Du coup on ne peut qu’être déçu lorsque Nintendo annonce qu’il envisagera de passer à la VR qu’une fois celle-ci démocratisée. Depuis quand Big N n’est plus celui qui bat la mesure, celui qui innove, qui ouvre de nouvelles voies ? Qui plus est, face aux contraintes techniques et graphiques imposées, pour l’instant, par la VR, qui d’autres que Nintendo aurait pu proposer des gameplay géniaux malgré des graphismes un peu faibles ? Dommage dommage !

IMG_5783Le Playstation VR déboîte et en plus, il est beau de loin.

IMG_5874Notre ami Thibault testant la VR…

IMG_5860Le porno en VR. J’y reviendrai les amis…

IMG_5866Thibault, encore lui, en train de tester le cinéma « d’auteur » en VR. Le coquinou.

IMG_5788Caduceus sur le Playstation VR. Un jeu de tank bien sympa.

Cuphead

Déjà hypé par l’annonce du jeu, il y a quelques temps de cela, Cuphead m’a totalement conquis une fois manettes en main ! Voici un jeu de plateforme-shooter bien plus hardcore qu’il n’y parait, servi par des graphismes dignes d’un véritable dessin animé des années 30. C’est bien la première fois qu’un jeu me semble véritablement être un dessin animé ! Le mode co-op est très sympa, les phases avec les boss sont délirantes, et le tout est servi par une musique ragtime/jazz qu’on croirait d’époque ! Il ne reste plus qu’à équilibrer le jeu qui m’a paru, tout de même, assez dur par endroits, et trop facile par d’autres.

IMG_5766

PES 2017

« Pro Evolution Soccer revient » … Combien de fois avons-nous entendu cette phrase, face à un jeu qui a perdu de sa superbe à l’arrivée de la PS3 et de la Xbox 360. Écrasé par un FIFA très (trop) propre mais que j’ai toujours trouvé trop fade, PES a, petit à petit, repris ses lettres de noblesses, sans pour autant retrouver la fraîcheur des dernières versions PS2. Et bien, n’y allons pas par quatre chemins, pour moi, PES 2017 signe LE retour du titan footballistique. On retrouve enfin la pêche et la puissance qui manquaient tant à FIFA et que les dernières versions de PES ne faisaient que toucher du bout du doigt. Easy to learn hard to master semble également être le maître mot, puisque si le jeu se prend bien en main, la courbe d’apprentissage m’a paru immense. Les contrôles et les gestes techniques ne sont pas de simples tours de passe-passe et semble nécessiter un véritable apprentissage, tout en permettant véritablement de prendre le dessus. PES 2017 : je t’attends de crampon ferme !

IMG_5809Bière, chips et PES… le stand Konami avait de quoi séduire, même s’il n’avait…. que PES !

Gears of War

Je n’avais pas compris le manque d’intérêt porté par le public lors de la première présentation de Gears 4 lors de l’E3 2015. Certes pas forcément original, le jeu m’avait déjà séduit par son ambiance plus horrifique que les opus précédents. Grâce à un behind closed doors nous montrant de longues minutes de Gameplay, ma bonne impression s’est vérifié. Toujours aussi jouissif dans les phases de shoot, le jeu se targue de proposer une ambiance un poil différente des premiers, avec des monstres plus proches du zombie que du Locuste. Et puis l’histoire se passe après les trois premiers Gears of War, ce qui donne envie d’en savoir plus sur le scénario ! Pour couronner le tout, le jeu sera totalement cross-platform entre la version Windows 10 et Xbox One. Intéressant !

Voilà les loulous ! On se retrouve prochainement pour un résumé vidéo de mes impressions du salon ! On se quitte avec quelques photos bien choisies.

IMG_6047

Quand la DS in Paris rencontre Streetpass L.A !

IMG_5602CaliKen à Hollywood.

IMG_5852L’E3 ! Y être, c’est quand même un rêve de gamin !

IMG_5876J’ai pu rencontrer David Cage et lui dire tout le bien que je pensais de ces jeux, notamment Beyond Two Souls !

IMG_5758Californie et Caliken, même combat : le swag

IMG_5685Hop, la Xbox S, très classe.


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *